Comment réussir sa vente à réméré ?


Comment réussir sa vente à réméré ?
Votez pour cet article

Déjà utilisée dans le moyen âge, la vente à réméré est encore aujourd’hui très plébiscitée par un certain nombre de Français. Et pour cause, c’est une solution facile et pratique pour lisser sa situation financière et se sortir notamment d’une situation de surendettement. Et quand bien même, certains courtiers insistent sur la facilité des démarches à faire pour une vente à réméré, il n’en demeurerait pas moins que réussir une telle transaction ne se fait pas au petit bonheur. Il en va de votre avenir financier. Le point.

En quoi cela consiste-t-il ?

Pour commencer, il faut définir en quoi consiste le réméré immobilier. Il s’agit d’une sorte de vente de son patrimoine, mais sans pour autant la perdre complètement. Dans une transaction de ce type, vous pouvez mettre une clause dans le contrat de vente vous permettant de racheter votre bien ultérieurement, quand votre situation financière vous le permettra.

On pourrait comparer le réméré à un crédit immobilier spécifique. Mais ici, vous vous adressez à un particulier et non à une banque. Le bien agira alors comme un gage. L’investisseur vous avance la somme nécessaire pour régler vos dettes en achetant cash votre propriété. Il peut user du bien en question comme n’importe quel autre propriétaire, exception faite de la vente. Le bien en question vous attendra pendant quelques années, le temps de vous retourner et de trouver le capital avancer votre acheteur.

La vente à réméré présente bien des avantages. Par exemple, non seulement elle permet d’éviter le surendettement, et donc le fichage dans les incidents bancaires, mais elle vous évite aussi de racheter plus cher votre bien. Le prix de ce dernier restera le même auquel vous l’avez cédé 5 ans auparavant. Attention toutefois, une vente à réméré ne peut excéder les 5 ans, au-delà de quoi, le nouveau propriétaire pourra faire valoir son droit de propriété pleine et entière.

Les conditions pour bien faire une vente à réméré

Sache qu’une vente à réméré peut se faire sur n’importe quel bien. Ce peut être une maison, un appartement ou un terrain nu, voire une résidence secondaire. Mais attention, vous devez en avoir l’acte de propriété. Une promesse de vente ne suffit pas. Pour votre information, les patrimoines bien placés et facilement exploitables se vendent mieux et plus rapidement. Quitte à se lancer dans cette aventure, autant en tirer le meilleur prix. Ce qui vous permettra de retrouver une bonne stabilité financière.

Même si c’est possible de faire un réméré immobilier sur un bien en location, c’est déconseillé, surtout si vous avez énormément de dettes à éponger. Et pour cause, dans ce cas, le vendeur devra verser au nouveau propriétaire une indemnité d’occupation. Par contre, en tant que vendeur à réméré, vous aurez toujours le droit de percevoir les loyers.

Afin de bien faire les choses, et être sûr de tirer un bon prix pour votre bien, on vous conseille également de vous adresser à un professionnel de la vente à réméré. Il fera jouer ses connaissances pour faire vendre rapidement votre bien, le tout à bon prix. Et il s’assurera également de la légalité de toutes les démarches. En effet, réméré ou pas, une vente doit toujours être enregistrée chez un notaire.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *